TABLEAU 3 : LA NATURE

Le narrateur
Un aprés-midi dans la forêt proche de la ferme de Madame de la Tour, Paul et Virginie marchent ensemble. Virginie chantonne à la Claire-Fontaine.

Virginie
Paul, pourquoi es-tu triste ?

Paul
J¹ai été ridicule.

Virginie
Non, tu a été courageux.

Paul
Mais toi tu a été victorieuse. (Un temps) Un jour, je deviendrai riche et nous ne vivrons plus comme des miséreux

Virginie
Miséreux, t'exagère un peu !

Des esclaves au champ chante “l¹air du vent” en les regardant passer.

Virginie
Paul, oui je sais, nous sommes peut-être les planteurs les moins riches de l¹Ile de France, mais nous sommes les plus heureux; j'en suis sûre !

Paul
Pourquoi ?

Virginie
Mais Paul, nous avons cette belle nature et (sur le ton de la confidence) nous avons l¹amour (et s’éloigne de lui en riant)

Paul
Virginie ! Répète-moi cela

Il veut la ratrapper mais virginie s¹en va en riant.